bache hiver

Pour quel modèle de bâche d’hiver pour piscine opter ?

Destinées à être utilisées pour des périodes de couverture prolongées, les bâches d’hiver sont conçues pour ne pas être manipulées souvent et sont dès lors difficiles à manœuvrer ou à enlever. Il faut donc définir ses besoins avant de sélectionner sa bâche d’hiver. Que ce soit pour une piscine enterrée ou un bassin semi-encastré, il existe une multitude de choix pour couvrir votre piscine durant les basses températures d’hiver.

Dans le présent article, nous vous présentons les modèles de bâches existantes sur le marché, mais aussi leur mode d’installation, leurs prix…

Les modèles de bâche d’hiver pour piscine

Imperméable et hermétique, la couverture étanche opaque empêche la pénétration de la poussière et convient, donc, bien à l’hivernage passif. Conçue en PVC, elle bénéficie d’un traitement contre les U.V., les moisissures et les mousses (cryptogamiques).

Cependant, ne manquez pas de sélectionner un modèle muni d’une grille permettant de recueillir les eaux de pluie, afin d’éviter la création de poches d’eau au centre du bassin. Pour empêcher que le drain ne se bouche, il faut enlever tout ce qui risque de s’accumuler en son centre (feuilles, neige, etc.).

La bâche filtrante est constituée de polypropylène tissé, renforcé généralement par des lanières en polyester. Ce type de couverture est approprié pour les bassins très exposés aux mauvaises conditions climatiques (vent, fortes pluies, précipitations neigeuses, etc.).

Comme elle n’offre pas la moindre protection vis-à-vis de la photosynthèse, elle est plutôt réservée aux hivernages actifs. Le filet de bâche est moins lourd et, par conséquent, plus maniable.

Pour les deux cas, il faudra percer au préalable des orifices dans votre terrasse pour y fixer les accroches. Plusieurs systèmes de suspension sont possibles :

  • sandows ;
  • élastiques clipsables ;
  • ressort dynamométrique ;
  • ou encore, des sangles.

Dans la mesure où la couverture couvrira le bassin et sa margelle, elle est adaptée aux bassins de toutes formes et toutes structures, hormis les piscines dites à débordement. Une bâche d’hiver correctement entretenue a une durée de vie d’environ 10 ans.

On peut également se procurer des bâches d’hiver pour bassins hors sol, fabriquées en bois ou dans tout autre matière.

Privilégiez un modèle conçu selon les normes NFP90-308 qui garantissent la sécurité dans le cas de chutes ou de glissades dans le bassin. Ces bâches conviennent parfaitement à un bassin hors-sol, et ce, grâce à leur système permettant une fixation qui tient toujours compte des dimensions de la margelle. En outre, la chute périphérique est étudiée pour assurer la sécurité de la piscine.

Comment bien choisir sa bâche d’hiver pour une piscine ?

Pour être certain d’acheter le modèle de couverture hivernale approprié, étudiez les critères suivants.

La sécurité : privilégiez une bâche avec un niveau de sécurité approuvé en ce qui concerne la charge supportable (pour des enfants, des animaux…). Cependant, la garantie ne vaut que si et seulement si la bâche a été installée correctement et bien serrée.

La manipulation : les bâches d’hiver sont toujours indiquées par rapport à leur poids au mètre carré. En règle générale, celles-ci peuvent être maniées par une personne.

La taille : il est conseillé de sélectionner une couverture dont la taille est supérieure aux dimensions de la piscine. Elle vous permettra de préserver les margelles et de pouvoir vous adapter plus facilement en cas de marches, de débordement…

La pose : une bâche d’hiver se fixe à l’aide de lanières ou ressorts qui viennent s’accrocher dans les systèmes de fixation prévus sur la margelle. Ainsi, la couverture peut être parfaitement tendue et empêche son soulèvement.

L’entretien : en fin d’hivernage, il faut nettoyer correctement sa bâche (au moyen d’une brosse et en utilisant un produit spécifique). Pensez à bien la sécher au préalable avant de la plier. Il faut ensuite la ranger dans un endroit protégé en attendant la prochaine saison.

L’installation d’une bâche d’hiver pour piscine

Une bâche d’hiver est posée à la fin de la période de baignade, en général à l’automne. Il est recommandé de respecter les consignes suivantes pour une installation correcte de la bâche :

  • déballez la bâche avec précaution pour ne pas la déchirer ni l’endommager ;
  • évitez de la traîner par terre, mais relevez-la, de préférence à deux personnes ;
  • placez-la en vous assurant qu’elle est bien centrée sur la piscine et que les débords de celle-ci sont bien identiques à ceux mentionnés sur la fiche ;
  • fixez-la de manière ferme et en respectant les intervalles mentionnés pour chaque fixation.

Souvenez-vous que le prix de la bâche d’hiver est estimé au mètre carré. Prévoyez entre 8 € en moyenne et 25 € par mètre carré pour une version standard. Dans le cas où vous désirez des bâches personnalisées, leur budget peut atteindre 100 € au mètre carré.

Une bâche d’hiver est indispensable pour assurer la protection de la piscine au cours de la saison hivernale. Pour ce faire, il faut qu’elle résiste aux aléas climatiques et comporte des attaches solides. Pour être tranquille, il ne faut pas non plus hésiter à faire appel à un professionnel pour son installation.

Maintenant, vous savez tout sur la bâche d’hiver pour piscine.

Retour haut de page