Comment réaliser un enduit chaux-chanvre pour isoler un mur ?

L’enduit chaux-chanvre a la particularité d’être un isolant léger et efficace. Il permet d’améliorer le confort à l’intérieur des maisons, notamment celles qui possèdent des murs en pierres.

Son action consiste à corriger les performances thermiques des murs épais. Toutefois, pour l’utiliser, il faut avoir certaines compétences et des connaissances dans le domaine, c’est pourquoi, il est recommandé de faire appel à un artisan qualifié.

Alors, comment réaliser un enduit chaux-chanvre sur un mur épais ? C’est ce que nous allons découvrir tout de suite.

Isolation au chaux-chanvre, le meilleur compromis ?

L’enduit chaux-chanvre a pour principal atout, de perfectionner l’isolation thermique des murs en pierre ou en béton. Cette isolation est très efficace et permet d’optimiser le confort des habitants, notamment en hiver. Mais alors, parle-t-on vraiment d’isolation
En fait, si on se réfère à la réglementation, le mélange chaux- chanvre n’est pas une isolation à proprement dit, car une isolation ne tient pas avec de l’enduit.

De plus, si on décide d’opter pour une couche épaisse, cela va forcément annuler les effets de l’inertie des murs. L’épaisseur idéale de la couche d’isolant, lorsqu’on parle d’enduit chaux-chanvre, varie de 4 à 6 cm, alors, que selon la réglementation, l’épaisseur d’isolant doit varier de 8 cm à 20 cm, selon le type de mur et le type d’isolant.

Toutefois, l’enduit chaux chanvre permet de préserver l’équilibre hygrométrique, tout en éliminant effet de paroi froide.

Matériaux et outils

Il est possible d’utiliser la chaux CL (aérienne). Grâce à la porosité de ce type de chaux, vous pouvez bénéficier d’une prise lente et une bonne gestion de l’hygrométrie.

Bon à savoir : les spécialistes recommandent de rajouter le NHL (chaux hydraulique naturelle), pour de meilleurs résultats.

Préparation du support

Avant de commencer votre travail, votre mur doit être bien nettoyé et humidifié. Si vous habitez dans une région froide, on vous déconseille la chaux aérienne pure. Rajoutez au moins, 30 % de chaux hydraulique au mélange.

N’oubliez pas de porter des équipements de protection car la chaux peut être irritante et légèrement corrosive :

  • Gants ;
  • Lunettes ;

La mise en application

Pour placer la première couche, projetez votre chaux à la truelle du gobetis. Cette première couche doit être peu épaisse (5 mm maximum). Elle a pour but d’assurer une bonne accroche aux autres couches. Pour la texture, c’est un mélange granuleux et liquide de sable (10 volumes) et de chaux hydraulique (5 volumes).

Préparation du mélange

En fait, pour proportion du mélange, vous devez vous fier aux indications du fabricant. En général, cela varie de 40 à 80 kg de chaux / 50 à 60 L d’eau et 100 L de chanvre.

Maintenant introduisez les ingrédients dans la bétonnière et laissez quelques minutes, jusqu’à obtenir le lait de chaux.

PS : le chanvre s’introduit par saupoudrage.

Application du corps

Lorsqu’on rajoute les autres couches, le gobetis doit être encore frais. Dans le cas où le mur présente quelques défauts et des irrégularités, c’est la couche la plus épaisse, dite corps d’enduit, qui va rattraper ces fissures.

Attention, le délais pour une chaux hydraulique est très limité, vous devez vous attaquer aux autres couches, le jour même ou le lendemain au plus tard.

Sinon, le mélange à base de chaux aérienne vous donne quelques jours supplémentaires.

Finitions

Talochez maintenant le tout et serrez votre enduit avec une lisseuse pour obtenir cet aspect fin.

Pour finir, n’oubliez pas de ventiler la pièce (parfois, il est même recommandé de la chauffer). Le séchage total des murs dure entre quelques jours à quelques semaines, en fonction des conditions climatiques et du nombre de couches utilisées.

Retour haut de page