climatisation voiture

Comment éviter la surconsommation de carburant tout en utilisant sa clim auto ?

À l’arrivée de l’été et avec la grande chaleur, la climatisation est utile et permet de garder les passagers en fraîcheur. En revanche, ce système de climatisation peut subir des pannes dans le cas où son entretien serait mal fait.

C’est la raison pour laquelle, dans ce guide, on vous explique le fonctionnement du système de climatisation d’une voiture. On vous présente également quelques astuces pour réduire la consommation du carburant lors de l’usage du climatiseur, les signes que présente un système de climatisation défaillant ainsi que la révision à faire pour surveiller le climatiseur d’un véhicule.

Le fonctionnement de la climatisation d’une voiture

Le fonctionnement de la climatisation est basé sur le principe physique de la compression/décompression du gaz. Le fondement est de détendre un gaz sous une pression pour obtenir à la fin un air frais. Ce gaz sous pression est obtenu en utilisant un compresseur qui doit être alimenté par un accessoire qu’on appelle courroie accessoire.

La température du gaz monte en le compressant, ce qui veut dire qu’il faut un second processus pour le refroidir. Donc, avant de passer à l’étape de la détente, le gaz est refroidi. Le gaz sous pression est alors passé dans le radiateur de refroidissement qui utilise l’eau du moteur.

En refroidissant le gaz, son état physique se transforme en liquide et a maintenant une température basse. Par la suite, le gaz liquéfié est détendu, ce qui permet d’obtenir le froid. La dernière étape consiste à faire passer l’air chaud de la voiture dans l’évaporateur pour le refroidir et commencer à sentir la fraîcheur à l’intérieur du véhicule.

Sachez qu’il existe un calculateur qui pilote toutes ces opérations, c’est-à-dire l’activation du compresseur ainsi que la mise en marche du ventilateur qui se trouve dans le condensateur.

Astuces pour éviter la surconsommation du carburant

Quand le compresseur est entraîné par la courroie accessoire, cela demande plus d’effort du moteur ce qui engendre une surconsommation du carburant. Les spécialistes estiment que pour chaque 100 Km parcourus en utilisant la climatisation, le compresseur engendre une consommation supplémentaire de 1 l de carburant.

Pour limiter cette surconsommation engendrée par la climatisation, il existe quelques conseils à suivre :

  • L’utilisation des films solaires ;
  • Éviter l’utilisation de la climatisation au démarrage ;
  • Mettre la climatisation sur l’autoroute.

D’abord, les films solaires sur les vitres permettent de garder une température un peu plus basse à l’intérieur de la voiture. En outre, quand la voiture est garée dans un endroit ensoleillé et que le conducteur démarre la voiture et allume la climatisation, le moteur doit fournir beaucoup de travail pour parvenir à rafraîchir la cabine, c’est pourquoi il est conseillé de commencer par ouvrir les fenêtres de la voiture pendant quelques minutes, puis allumer la climatisation une fois que la voiture roule.

Enfin, quand le véhicule roule à une vitesse supérieure à 100 km/h ou sur l’autoroute, il est préférable de fermer les fenêtres, car cette grande vitesse fait perdre à la voiture son aérodynamisme et donc le moteur produit beaucoup plus de travail pour maintenir la vitesse. Le travail que fait le moteur dans ce cas, est plus important que lors de la mise en marche de la climatisation.

La révision à faire pour la climatisation

Dans le cas où le système de climatisation ne serait pas bien entretenu, il peut engendrer beaucoup de problèmes. De manière globale, le système de climatisation doit être vérifié pour éviter les fuites de gaz et le filtre d’habitacle doit être changé périodiquement.

Le conducteur doit être attentif aux signes qui apparaissent et qui évoquent un dysfonctionnement du climatiseur de la voiture, comme l’arrêt de production de l’air froid, l’apparition d’odeurs nauséabondes ou la diminution du débit d’air. Une fois l’un de ces signes apparaît, il est recommandé de se diriger rapidement chez un garagiste dans le but de faire une vérification du système de climatisation du véhicule.

Par contre, il est préférable d’anticiper la panne de la climatisation en faisant un contrôle de son système une fois par an. Par ailleurs, il est recommandé de recharger le gaz une fois tous les deux ans ainsi que le filtre déshydrateur.

Enfin, un traitement antibactérien doit être effectué au moins une fois par an. En suivant ces conseils d’entretien, le système de climatisation est maintenu en bonne forme et la panne peut être évitée.

Retour haut de page