Comment réussir l’isolation de votre veranda ?

La véranda peut jouer plusieurs rôles dans la maison, elle peut servir de bureau, de salon, de salle de détente et même de jardin d’hiver, grâce à ses parois vitrées qui laissent entrer la lumière en plein hiver. Cependant pour bénéficier d’un espace agréable, la véranda devra être isolée avec soin. En effet, cette nouvelle pièce tout en vitrage doit offrir des températures douces en hiver, mais également ne pas se transformer en étuve en plein été. De ce fait l’isolation d’une véranda est un élément essentiel pour profiter d’une pièce confortable où l’on peut passer d’agréables moments. Le vitrage, l’exposition, les matériaux, la structure et la toiture, nous allons revenir sur tous les points importants pour une bonne isolation de votre espace véranda. Suivez-nous attentivement !

La véranda et l’exposition

C’est le tout premier critère à observer c’est indiscutable pour avoir du confort dans votre véranda il faut absolument faire le bon choix pour ce qui est de son exposition. Donner une position qui permet à votre véranda une luminosité naturelle ou de la fraîcheur, constitue des prérequis pour une bonne isolation et un confort thermique irréprochable.

Peu importe le style de votre véranda, qu’elle soit :

  • Contemporaine ;
  • Classique ;
  • Asymétrique ;
  • Victorienne…

Son emplacement revêt une grande importance. Toutefois, celui-ci va dépendre de la région où se situe votre habitation et de son degré d’ensoleillement.

Concrètement, si vous habitez dans le Nord, il est conseillé d’opter pour une véranda exposition Sud. Pour les régions où il fait le plus chaud, il est recommandé d’exposer votre véranda côté Est. Il est vrai que le soleil est indispensable mais une trop grande exposition risquerait de rendre votre pièce tout à fait invivable.

Une structure solide pour une isolation impeccable

Indépendamment de toute construction une véranda doit reposer sur une structure solide et étudiée afin de ne pas subir le phénomène de la remonté d’humidité.

Pour cela, vous devrez construire votre véranda sur un muret ou une dalle qui doit être muni d’une membrane étanche. Vous pouvez opter pour du feutre bitumeux ou des plaques de mousse isolantes. Cette membrane servira également à protéger la pièce du froid. Pour finir, il est indispensable que votre véranda soit adossée à un mur d’une épaisseur importante. Si ce n’est pas le cas, le mur en question devra pouvoir bénéficier d’un système de chauffage peu importe la pièce qu’il abrite, même si ce sont des toilettes ou un débarras.

Le double vitrage un allié de taille

Le vitrage constitue un élément très important pour la qualité d’isolation de votre véranda. Il faut savoir que le vitrage classique peut laisser passer jusqu’à 80% des rayons solaires. Ainsi, il paraît évident qu’un tel matériau est envisageable pour construire votre véranda.

La solution qui s’impose d’elle-même et qui vous permettra d’isoler votre véranda, serait de choisir un double vitrage pour les parois de votre véranda. Pour une isolation optimale, il est recommandé d’utiliser du double vitrage avec une isolation renforcée. Dans ce type de verre les deux parois sont séparées par de l’argon un gaz très isolant.

Si vous souhaitez une isolation d’une efficacité encore plus grande il faudra choisir du vitrage avec contrôle solaire.

Le matériau en question a pour avantage de renvoyer (refléter) en partie les rayons du soleil et de ce fait limiter la hausse des températures en été.

Pour conclure nous attirons également votre attention, sur un autre type d’isolation également très important pour veranda , nous parlons ici de l’isolation acoustique. Pour toute habitation en milieu urbain il est primordial de prendre ce paramètre en considération si l’on désire profiter pleinement de sa véranda.

Retour haut de page