Quels matériaux choisir pour une isolation sous chape ?

L’isolation est devenue une réelle préoccupation pour beaucoup de personnes, car tout le monde souhaite maintenant profiter d’économies sur les factures d’électricité. Cependant, bien que tout le monde puisse profiter de cela, il ne faut pas oublier qu’il existe plusieurs techniques, ce qui peut rendre le choix quelque peu difficile.

Parmi les techniques les plus communes, il est possible de citer l’isolation sous chape. Comme vous le savez, la chape est une fine couche de mortier qui n’a pas de fonction structurelle, mais qui assure différentes fonctions, comme le support du revêtement ou l’obtention d’une finition lisse. De plus, son isolation permet de profiter de performances thermiques et acoustiques incomparables. Découvrez plus à ce sujet dans cet article !

Quels sont les différents types d’isolants utilisés pour l’isolation sous chape ?

Pour l’isolation sous chape, il existe différents matériaux isolants qui peuvent être utilisés. Chacun possède des avantages et des inconvénients, c’est pourquoi il faut les sélectionner minutieusement.

Ceci étant dit, parmi ces isolants, il est possible de citer :

  • Le polystyrène expansé PSE ou extrudé XPS ;
  • La mousse polyuréthane ;
  • La laine de roche.

L’isolation sous chape avec du polystyrène expansé ou extrudé est une technique souvent privilégiée en raison de sa compatibilité avec les planchers chauffants. De plus, il ne faut tout de même pas négliger son aspect économique. En revanche, ce matériau peut conduire à une perte de hauteur sous plafond.

Pour ce qui est de la mousse polyuréthane, elle est avantageuse, car elle est projetée directement sur la dalle porteuse. Elle permet en plus de faire des travaux de canalisation plus facilement. Cependant, son utilisation est quand même onéreuse.

Enfin, la laine de roche est aussi compatible avec pas mal de seuils et de planchers, mais elle n’est pas très performante contre la chaleur.

Quelles étapes pour poser l’isolant sous chape ?

Pour pouvoir poser un isolant sous une chape, il est important de faire appel à un professionnel compétent. Cependant, cela ne devrait pas vous empêcher à en apprendre davantage sur les étapes à réaliser.

De ce fait, il est à noter que la première étape consiste à vérifier la planéité du support, c’est-à-dire celle du sol. Si des irrégularités sont constatées, il faut réaliser un ravoirage. La prochaine étape consiste à mettre une bande dans toute la pièce puis de poser l’isolant choisi.

Dès que c’est fait, il faut poser l’armature de la chape avant de couler une chape traditionnelle ou liquide selon la volonté de chacun. Pour finir les travaux, il suffit d’effectuer les finitions nécessaires.

Dans quels cas opter pour l’isolation sous chape ?

L’isolation sous chape n’est pas une technique obligatoire, mais avant d’y avoir recours, il est important de savoir qu’elle peut s’adapter à tous les types de configuration. Cela signifie que vous pouvez opter pour l’isolation sous chape dans le cadre d’une construction neuve ou dans le cadre d’une rénovation.

Il est également possible d’y avoir recours dans le cas d’un vide sanitaire ou d’un dallage sur terre-plein. Enfin, contrairement à ce que vous pouvez penser, l’isolation sous chape peut se faire aussi bien dans les maisons individuelles que dans les logements collectifs.

À qui faire appel pour l’isolation sous chape ?

Si vous souhaitez réaliser une isolation sous chape chez vous, sachez que vous devez faire appel à un professionnel compétent. Deux choix s’offrent alors à vous, car vous pouvez tout à fait contacter un chapiste ou un chauffagiste.

Ce sont deux types de professionnels qui peuvent vous apporter l’expertise dont vous avez besoin dans le but de bénéficier d’une bonne isolation thermique et phonique, car l’isolation sous chape vous offre ce confort.

Retour haut de page